Event Conférence de la diaspora cambodgienne à l’occasion du 30e anniversaire de l’Accord de Paix de Paris

Conférence de la diaspora cambodgienne à l’occasion du 30e anniversaire de l’Accord de Paix de Paris

Date/Time
Date(s) - 19/10/2021
16:00 - 17:30

Location
Press Club Brussels Europe

Categories


EVENT COVID SAFE TICKET MANDATORY

Bruxelles: “Cambodge”

16.00-17.30 Conférence de Presse

 

Le Cambodge, ce pays d’Asie du Sud-Est frontalier de la Thaïlande, du Laos et du Vietnam, avec la taille de Hongrie et de Pologne réunies et l’équivalent de la population des Pays-Bas, est béni par sa nature tropicale et son passé glorieux – mais a été damné au cours de l’histoire récente: colonisé, agression militaire de l’extérieur, guerre civile et génocide 1975-1979 avec jusqu’à deux millions de victimes.

La communauté internationale était satisfaite lorsque les Accords de Paix de Paris sur le Cambodge ont été signés le 23 octobre 1991. Ils ont mis fin aux affrontements entre l’État du Cambodge d’une part et une coalition regroupant les forces khmères rouges (Kampuchéa démocratique), celles du FUNCINPEC (royalistes) et du FNLPK (républicains) d’autre part. Néanmoins : pour la population le cauchemar a continué – depuis 1991 ils sont confrontés à une dictature : répression, élections manipulées, corruption, tensions sociales et destruction de l’environnement.

Les Cambodgiens de la diaspora ont consacré l’essentiel de leur énergie à créer une myriade de partis politiques d’opposition et à être divisés par des dirigeants égocentriques.

Pour unir ceux qui veulent créer pacifiquement une alternative au régime autocratique de Phnom Penh, le mouvement populaire « Rumduol » a été créé, utilisant le nom de la fleur de rumduol, symbole national du Cambodge.

L’Union européenne (UE) a été un partenaire dans ce combat pour la bonne gouvernance et un avenir responsable et respectueux. En août 2020, l’UE a pris une décision clé: le Cambodge a perdu son accès en franchise de droits au marché de l’Union européenne. Le traitement préférentiel accordé au Cambodge dans le cadre du régime commercial «Everythings But Arms» (EBA) de l’UE vis-à-vis des pays moins avancés est maintenant temporairement suspendu, à cause des préoccupations par les violations graves et systématiques des droits humains constatés dans le pays. L’UE a appliqué cette mesure tout en restant disposée à œuvrer avec le Cambodge aux réformes nécessaires.

« Rumduol » a donc pris l’initiative de commémorer le 30e anniversaire de l’Accord de Paix de Paris à Bruxelles pour remercier l’UE par une petite manifestation devant le siège de la Commission (13.00-14.00, Rond-point Schuman), suivi d’une conférence de presse:

Mardi 19 octobre 2012

16.00-17.30

Conférence de presse :

« Rumduol » au lieu de fragmentation en des dizaines de partis politiques

Racsa San (World Khmer Diaspora Network)

Kim-Y Keat (World Khmer Diaspora Network)

Sharon Duong (Cambodian Development Foundation)

Presse Club Brussels Europe

Rue Froissart 95

B-1040 Bruxelles

La participation physique est possible, conformément à la réglementation COVID-19 en vigueur. Si vous souhaitez participer physiquement, veuillez confirmer votre participation (en répondant à schwalbahoth@gmail.com).

Si vous souhaitez participer en ligne veuillez confirmer votre participation aussi (en répondant à schwalbahoth@gmail.com) -un lien en ligne sera fourni le jour de la conférence de presse.

 

Top